Le judo

Le judo, bien dans son corps, bien dans sa tête

 

Le judo, définition :

 Notre Fédération, la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (FFJDA), définit le judo comme un moyen d’éducation s’appuyant sur l’apprentissage d’un système d’attaque et de défense, issu de différents systèmes de combats traditionnels japonais qui privilégient les techniques de projection et de contrôle au sol.

 

Il peut également être défini comme un sport de combat de préhension dont le but premier est, dans le cadre d’une action maîtrisée et sécuritaire, la mise en déséquilibre de l’adversaire en s’appropriant et en canalisant les forces qu’il met en jeu permettant la projection ou le contrôle de cet adversaire sur le dos.

 

Historique de l’activité :

 

 

C’est en 1882 que Mr Jigoro Kano, pose les principes du judo, littéralement « voie de la souplesse ».

En France, le judo apparaît dans les années trente.

C’est en 1964 qu’il est présenté aux Jeux Olympiques de Tokyo comme sport de démonstration.

Ce sera en 1972 qu’il sera promu sport officiel aux Jeux de Munich.

Un an plutôt notre fédération comptait plus de 200 000 licenciés.

En 1980 les premiers championnats du monde féminins sont organisés ; Jocelyne TRIADOU devient la première championne du monde.

En 2000, David DOUILLET décroche son 2ème titre Olympique à Sydney et devient le Judoka le plus titré de tous les temps.

 

 Un sport pour vous, pour votre enfant :

 Le code moral :

Le Judo véhicule des valeurs fondamentales qui s'imbriquent les unes dans les autres à travers un code moral. Le respect de ce code est à la base de la pratique du judo.

Les valeurs à respecter sont les suivantes : l’amitié, le courage, la sincérité, l’honneur, la modestie, les respect, le contrôle de soi et la politesse.

 

Les valeurs complémentaires :

Dans sa pratique le judoka est à la recherche du meilleur emploi de l’énergie physique et mentale. Ce principe suggère l’application à tout problème de la solution la plus pertinente : agir juste au bon moment, utiliser la force et les intentions du partenaire contre lui-même.

Il incite à une recherche constante et dynamique de perfection.

 

En Judo, les progrès individuels passent par l’entraide et par l’union de notre force et de celle des autres.

La présence du partenaire, du groupe est nécessaire et bénéfique à la progression de chacun.


La pratique en elle même:

La pratique est encadrée par des professeurs de Judo diplômés d’état et la qualité de l’enseignement est une priorité pour notre Fédération.

 

Le judo peut être pratiqué par tous, des jeunes enfants aux adultes aussi bien les hommes que les femmes. Chacun peut ainsi s'affirmer, se confronter et s'épanouir.

Le judo permet aux enfants, dès leur plus jeune âge, de pratiquer une activité ludique où ils pourront s'exprimer pleinement, développer leur caractère et canaliser leur énergie.

La pratique du judo s'accompagne de la découverte d'une culture et d'un vocabulaire propre, comme les ceintures de couleur qui symbolisent la progression, les grades qui représentent un niveau technique mais aussi un ensemble de valeurs complémentaires: valeur morale, valeur technique, valeur physique.

 

 

Le judo, sport d’équilibre, d’éducation, de défense, est adapté à toutes les tranches d’âge.

Il permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort mais aussi d’apprendre à respecter des règles, découvrir l’entraide, évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser.

L’apprentissage se fait de manière progressive en fonction des aptitudes de l’individu, ce qui permet à chacun d’évoluer à son rythme.

Pour les enfants de 4-5 ans, la Fédération a mis en place l’éveil judo. Pédagogie adaptée qui permet le développement physique et intellectuel des jeunes pratiquants. Le programme éveil-judo est construit, autour de l’intérêt de l’enfant, pour faciliter ses futurs apprentissages du judo et des activités sportives et artistiques en général.

 

 Le haut niveau :

La F.F.J.D.A. a de tout temps mené une politique sportive dynamique concernant la filière d’accès au haut niveau. Cette politique a contribué aux bons résultats sportifs obtenus par les équipes de France depuis de nombreuses années.

 Le haut niveau est représenté par 40 classes départementales, 20 centres régionaux Pôles Espoirs, 7 Pôles France et l’I.N.S.E.P.

 La filière haut-niveau s’appui sur 3 axes :

 - Un suivi plus qualitatif des judokas tant sur le plan sportif, formation, et santé.

- Une formation technique performante.

- Des Pôles Espoirs bien intégrés à la vie sportive régionale.

 

Les années passées dans la filière d’accès au haut niveau, sont formatrices pour les jeunes judokas. En apprenant à se fixer des objectifs, à gagner, à perdre, à se prendre en charge, ils préparent au mieux leur vie d’adulte.

 

Jusqu’à aujourd’hui, 31 titres de Champion du Monde, 39 médailles olympiques, et 100 médailles mondiales ont été décernées à nos français(es).

 

Ses chiffres :

 La fédération française de judo compte près de 580 000 licenciés, la classant 3ème fédération olympique la plus pratiquée derrière le tennis et le football.

580 000 judokas répartis dans 5700 clubs.

40 000 ont obtenu leur 1er DAN.

Des judokas encadrés par plus de 8 000 enseignants diplômés d’Etat.

Le judo c’est également 4 200 compétitions départementales à internationales, 150 000 compétiteurs et plus de 4 000 arbitres ; sans oublier nos 40 000 bénévoles.

 

Nos champions :

 

D’hier,

 

J.L Rouget est le premier champion du monde à Vienne en 1975.

J. Triadou devient la première championne du monde en 1980.

T. Rey et A. Parisi deviennent les premiers champions olympiques.

C. Nowak et C. Fleury sont nos premières Françaises championnes olympiquesà Barcelone.

 

 

 

 

D. Douillet ( 4 fois champions du monde) décroche son 2ème titre Olympique à Sydney en 2000 et devient le judoka le plus titré de tous les temps.

 

 

 et d’aujourd’hui,

L. Decosse : championne du mondeen 2000 et 2002, 20007

 

 

 

 

                championne du monde par équipe en 2000 et 2002, 2006

 

                    vice championne olympique en 2007

 

 

F. Demontfaucon : champion du monde par équipe en 1996.

                               3ème aux J.O de Sydney en 2000.

                               champion d’Europe par équipes en 2000 et 2002.

                               champion du monde en 2001.

 

F. Jossinet : championne d’ Europe par équipes en 1996, 1997 et 2002.

                     Vice championne olympique aux J.O d’Athènes en 2004.

                         2 fois vice championne du monde en 2003 et 2005

 

C. Lebrun : championnat d’Europe : 3ème en 1997, 2ème en 1998, 1ère en 1999, 2000 et 2001.

                   championnat du monde : 3ème en 1999, 1ère en 2001.

                   2ème aux J.O de Sydney en 2000.

 

Teddy Riner: champion d'Europe et du monde2007

 

                  

 médaille de bronze au J.O 2008

 

 

 

 Les valeurs montantes: Benjamin DARBELET, Stéphanie POSSAMAI, Barbara HAREL, Matthieu DAFREVILLE......

        ..... et dans quelques années, nos judokas du club!!!!!!!!!!!!